Les histoires vraies du couple Warren font leur grand retour cette année. Après la sortie de Conjuring: les dossiers Warren (2013) et du spin-off Annabelle (2014), les deux spécialistes des sciences occultes sont de nouveau sous les feux des projecteurs, dans ce deuxième Opus de Conjuring. Et une chose est sûr, cette nouvelle histoire tirée de faits réels, va littéralement vous glacer le sang.

L’histoire commence dans les années 1970, dans la banlieue Nord de Londres. Nous y trouvons la famille Hodgson, une femme seule élevant ses quatre enfants du mieux qu’elle le peut. Logeant dans une maison austère à la limite de la salubrité, ce décor sombre transpirant la pauvreté nous plonge d’entrée de jeu dans un environnement angoissant. Cette entrée en matière nous permet de nous immerger dans une ambiance glaciale, qui nous indique clairement que la maison des Hodgson sera le théâtre d’une série d’événements tragiques. De plus, Janet une des filles de la fratrie, attire déjà notre attention au début du film. Son intérêt naïf pour le sciences occultes nous amène à penser qu’elle pourrait être la cible d’événements paranormaux dans un avenir proche. Même si l’enchaînement rapide de tous ces éléments rendent évident la présence d’esprits, la fragilité psychologique de la mère apporte un côté dramatique à cette scène de présentation des personnages. Cela rend l’ambiance lugubre du film un peu plus digeste et nous prépare à vivre des épisodes de vie difficiles.

2048x1536-fit_frances-oconnor-lauren-esposito-madison-wolfe-conjuring-2

Parallèlement, nous retrouvons la famille Warren aux Etats Unis, en pleine séance de spiritisme. Ed et Lorraine Warren enquêtent alors sur le passé de cette maison, celle-ci hantée par une entité violente. Nous pouvons retrouver l’étendu des dons de Lorraine puisqu’elle parvient à se projeter hors de son corps, afin d’accéder à un état de conscience spirituelle. Cela lui permet de revivre les phénomènes surnaturels ayant eu lieu dans la maison et de découvrir l’origine de l’apparition de l’entité. Elle parvient alors à percevoir les visions meurtrières du fantôme qui s’est emparé du lieu et tente de trouver la solution pour mettre fin à ces manifestations. Cependant, alors qu’elle est sur le point de communiquer avec l’esprit concerné, elle est prise d’une vision étrange, qui la plonge face à une présence démoniaque menaçant les membres de sa propre famille. Eprouvée et terrorisée par cette prémonition, elle décide alors de stopper son activité pendant quelques temps.

the-conjuring-2-6

Retour à Londres; suite à cette longue introduction nous découvrons au fil de l’intrigue que la maison des Hodgson est témoin de phénomènes paranormaux assez étranges. Dans un premier temps, cela se manifeste de manière assez général, des bruits dans les murs commencent à survenir et des objets s’allument sans raison. Petit à petit, ces manifestations prennent une ampleur plus inquiétante lorsque Janet se met à agir de manière anormale. Parler dans son sommeil et faire des crises de somnambulisme devient son quotidien, cependant la famille n’y prête pas vraiment attention. Mais lorsque l’attitude de la jeune fille devient vraiment préoccupante, la famille commence à comprendre qu’une menace plane sur leur maison. C’est lors d’une effrayante crise paranormale que la mère de famille décide d’alerter la police, afin qu’ils puissent régler le problème. Mais lorsque les autorités arrivent sur place elles ne peuvent que constater avec effroi, la puissance de cette force spirituelle qui règne dans cette maison.

conjuring2-large_trans++K8oq_TXSPAJ0t21oESloXYV4XZMU8yV22wInfrfUWRg

Le cas de la famille Hodgson intrigue la population anglaise, qui est elle même mise au courant de cette histoire par le biais des médias. Plusieurs interviews viennent alimenter les rumeurs sur l’affaire, dont celle où on voit Janet en pleine crise de possession démoniaque, alors qu’elle répondait aux questions du journaliste. L’Eglise anglaise étant inquiète par ce boom médiatique, fait donc appel à Ed et Lorraine Warren pour élucider ce cas. Le couple se rend alors dans la maison londonienne, afin de déterminer si oui ou non la famille est victime d’une entité démoniaque. Cependant le don de Lorraine est mis à mal, puisqu’encore perturbée par sa précédente expérience, elle ne parvient pas percevoir la présence de l’esprit qui hante les lieux. La pression médiatique ne jouant pas en faveur de la famille, le couple ne parvient pas à prouver l’existence d’une forme spirituelle. Sur le point d’abandonner la famille, l’intelligence et la réflexion du couple vont leur permettre de découvrir la terrifiante vérité sur le « monstre » qui terrorise les Hodgson. Ils vont alors mettre leurs propres vies en jeu, pour exorciser ce démon.

Même si le démarrage du film est lourd de connotations spirituelles trop évidentes, le film a le mérite de nous provoquer de grands moments de frissons. Pour les fans de films d’épouvante, les histoires vraies du couple Warren n’auront pas fini de vous passionner.

 

Conjuring 2: le terrifiant cas Enfield
Histoire8
Effets spéciaux9
Jeu d'acteurs9.5
Points positifs
  • Un vrai film d'épouvante
  • Un très bon jeu d'acteurs
Points négatifs
  • L'insistance sur les signes paranormaux alourdit le scénario
  • Le film est trop long à démarrer
8.8Démoniaque
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Google+
%d blogueurs aiment cette page :