Face au succès de la grande Série The Walking Dead, les producteurs du spin-off ont décidé de créer son histoire pré apocalyptique. Découvrons ensemble, comment tout a commencé, dans Fear The Walking Dead.

Dans cette première saison, nous atterrissons dans la grande ville de Los Angeles. Avec près de 4 millions d’habitants parcourant chaque jour le célèbre Sunset Boulevard, la vit devrait y battre son plein. Mais bien sur, une série sur la naissance des morts vivants ne montrerait pas en premier lieu, le charme et la beauté d’une si grande ville. Elle commencerait plutôt par nous livrer la vision d’une vieille église abandonnée, servant de salle de shoot à quelques junkies. Et c’est à ce moment même, que nous faisons la connaissance du premier personnage de la série: Nick, un jeune homme ftwd3amaigri par son addiction à l’héroïne, errant dans ce décor délabré et morbide.

En plein trip, il se met à chercher sa partenaire de jeu dans les couloirs de leur « domicile » et tombe nez à nez avec le tout premier zombie de la série. Cette vision d’horreur va le plonger dans une panique terrible et va rapidement le faire quitter son refuge. Dans la précipitation, il se fait violemment percuter par une voiture et se retrouve inconscient sur le bitume. Sa mère Madison son beau père Travis et sa sœur Alicia le rejoignent rapidement à l’hôpital, constatant que le garçon est dans un piteux état. Il tentent alors de comprendre se qui s’est passé, pensant d’abord que Nick est en proie à des hallucinations. Mais ils vont vite se rendre compte, que quelque chose est en train de transformer la ville en un véritable cauchemar.

Lorsqu’ils réalisent que des personnes « malades » s’en prennent aux autres humains, ils prévoient de se rassembler et de préparer leur départ, vers un endroit où ils pourront se sentir en sécurité. Travis décide alors de partir à la recherche de son fils Chris, dont il n’a aucune nouvelle. Le trouvant finalement au cœur de la ville, il se voit confronté à une situation jusque là inédite, le soulèvement des habitants face aux agissements des forces de l’ordre. L’incompréhension règne au sein de la population, ils ne savent pas pourquoi la police tue des gens en pleine rue et se rebellent en mettant la ville sans dessus dessous. Travis, son fils et son ex femme Liza se réfugient alors dans une boutique en attendant de pouvoir rejoindre Madison et les ftwd4autres. Ce vent de panique donne à la série un aspect bien plus réel à l’apparition des « rôdeurs » et à leur rôle dans la destruction de l’humanité.

Quand Travis Chris et Liza arrivent à rejoindre les autres personnages, ils se retrouvent dans une zone dominée par les forces militaires et sont contraints de rester sur place. La présence de l’armée dans ce quartier résidentiel pourrait être une aubaine pour eux, mais tout ne se passe pas comme prévu. Certaines situations poussent Travis et sa famille à remettre en cause les intentions des soldats. La notion de survie commence à prendre une ampleur plus importante et l’espoir que la vie reprenne une tournure normale s’amenuise peu à peu. Cette fin de saison pleine de rebondissements va nous faire réaliser qu’au final, même les dirigeants du gouvernement ne peuvent rien faire face à cette tragédie.

Alycia Debnam Carey as Alicia, Frank Dillane as Nick, Kim Dickens as Madison, Cliff Curtis as Travis, Elizabeth Rodriguez as Liza, Lorenzo James Henrie as Chris, Ruben Blades as Daniel Salazar, Patricia Reyes Spíndola as Griselda Salazar and Mercedes Mason as Ofelia - Fear The Walking Dead _ Season 1, Gallery - Photo Credit: Frank Ockenfels 3/AMC

Mon impression sur ces six épisodes est que le concept de Fear The Walking Dead, est très différent de la série d’origine. En effet l‘impact psychologique, que l’histoire peut avoir sur nous est bien plus fort. On assiste en direct à la destruction d’une civilisation, à l’écroulement de toute avancée technologique et scientifique et peu à peu, la nature humaine retourne à son statut primaire. Survivre reste la seule chose à faire. Certains thèmes nouveaux renforcent d’autant plus cette sensation, comme les problèmes de famille de nos personnages ou encore l’addiction de Nick, qui fait écho aux problématiques de notre société.

Même si mon cœur penche pour The Walking Dead, cette série promet d’être intéressante et intrigante. Et bonne nouvelle, une deuxième saison, plus longue, verra le jour dans le courant de l’année 2016. D’ici là, pensez à prendre votre dose de Zombies ;).

Sources: programmeTV.net, Allociné

Fear The Walking Dead: Découvrez les origines de l'apocalypse
Points positifs
  • Fidèle à la série The Walking Dead
  • Intense et poignant
Points négatifs
  • Intrigue longue à démarrer
  • Personnages différents de The Walking Dead
8.5Effrayant
Note des lecteurs: (2 Votes)
8.5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Google+
%d blogueurs aiment cette page :