Qui n’a jamais rêvé de défier les lois du vieillissement, en devenant un être qui ne craint pas la mort? Le manga Ajin a relevé le défi, en nous proposant une version papier de 7 tomes et une adaptation cinématographique animée. Il est ensuite adapté en série et possède à l’heure actuelle 13 épisodes. Cette étonnante histoire va vous emmener à la découverte d’êtres vivants, que l’on nomme semi-humains.

Dès le premier épisode, nous rencontrons Kei Nagai, un jeune lycéen originaire de Saitama. Au premier abord, c’est un adolescent japonais normal, se consacrant exclusivement à ses études, dans le but de gagner sa vie de manière respectable.ajin-130635 Solitaire et renfermé, il n’accorde aucune importance aux relations humaines, préférant garder des rapports superficiels avec ses camarades de classe. Mais cette vie tranquille va vite prendre un tout autre tournant, auquel il ne s’attendait pas. Lors d’une journée de cours, un des professeurs de Kei décide d’aborder le sujet des Ajins en relatant leur histoire et de leurs particularités. On découvre alors qu’il n’en existerait qu’une quarantaine dans le monde et qu’ils seraient activement recherchés par le gouvernement. S’interrogeant alors sur ce fait, Kei comprend qu’outre le fait que les Ajins soient des semi hommes immortels, ils se révèlent être des individus dangereux qui nécessitent d’être pris en charge par le ministère de la santé japonais. Bouleversé par les informations qu’il vient de recevoir, il quitte le lycée l’esprit tourmenté, si bien qu’un grave accident lui ôte la vie. Tous les témoins sous le choc pensent que le jeune homme n’a pas pu survivre à cet accident,  jusqu’à ce qu’ils découvrent Kei en train de s’extirper de dessous le camion, sans la moindre égratignure. Comprenant alors qu’il est lui aussi un Ajin, il n’a d’autre choix que de fuir la scène du drame avant que la police ne puisse l’arrêter.

Se rendant compte qu’il fait la une des journaux japonais, il tente de se cacher dans une forêt aux abords de la ville et décide ajin-130717d’appeler Kaito, son ami d’enfance. Le jeune homme présent sur la scène de l’accident peu de temps avant, se doute qu’il va devoir faire vite pour venir en aide à son ami. Se rejoignant dans la forêt, ils prennent la fuite en moto, espérant semer plus facilement les personnes pouvant se trouver sur leur chemin. Mais c’était sans compter sur des chasseurs de prime, désireux de capturer Kei, pour obtenir la récompense promise par le gouvernement. Forcés d’arrêter leur course, les deux amis se retrouvent encerclés par deux hommes suspects. Ne sachant quoi faire pour s’échapper et pensant perdre Kaito, Kei pousse un cri de rage, qui paralyse instantanément ses assaillants. Pourquoi ce phénomène? Et bien cela fait partie des capacités que développent les Ajins. En effet ceux-ci sont capables d’immobiliser un ou plusieurs êtres humains, rien qu’à l’aide de ce cri. C’est plus tard, que nous comprendrons également, que certains Ajins ont la faculté de matérialiser un esprit et de le contrôler par télépathie. Ces esprits appelés IBM (Invisible Black Matter) par le ministère de la santé restent une énigme pour le Japon. C’est à ce moment là que Yu Tosaki et Izumi Shimomura, deux agents du ministère mènent leur enquête sur les IBM et font également tout pour retrouver Kei.

Et pour en revenir à l’histoire, Kei réussit à s’échapper de l’emprise de ses ravisseurs et à poursuivre sa route avec son ami, même si celui-ci a des blessures plutôt sérieuses. Suite à sa découverte étrange, il se pose de plus en plus de questions concernant son état d’esprit et la place que prend Kaito dans cette fuite. Ne voulant pas risquer la vie de son ami, il prend8kbU0akh6rfrX0RX82lbhb5s2BQ@600x338 l’initiative de partir seul à la recherche d’autres Ajins, pour leur demander de l’aide. Bien entendu, Tosaki et Shimomura tentent par tous les moyens de retrouver le jeune homme, avant qu’il ne tombe entre les mains de Saito, un Ajin dangereux connu pour avoir été le cobaye d’expériences menées par les scientifiques. Ainsi dans cette série, nous pouvons voir que l’homme ne recule devant rien pour progresser dans ses avancées médicales et technologiques. En effet le ministère n’hésite pas à faire torturer les semis humains, pour étudier leur résistance à la douleur et comprendre comment fonctionne ce phénomène de résurrection. Outre l’aspect intéressant de l’intrigue, le graphisme de ce manga m’a tout autant interpellé. L’effet 3D rendu possible par la capture motion confère à la série un aspect un peu troublant. Ce rythme saccadé et cette impression de lenteur de l’image peut déranger au début, mais l’oeil s’adapte progressivement. Par ailleurs, les couleurs utilisées ont également leur importance, car le choix de prendre des couleurs pastelles offre un aspect plus sombre à l’histoire, de quoi renforcer ce sentiment d’oppression et de suspense. Mais n’étant pas spécialisée dans les mangas, j’espère cependant que ce premier essai vous donnera l’envie de découvrir cette série animée.

La première saison d’Ajin vaut vraiment le coup d’œil de par son histoire passionnante et à la fois intrigante. Même si celle ci vous laissera probablement sur votre fin, elle aura prochainement une suite prévue pour fin 2016. D’ici là prenez le temps de l’apprécier!

 

Ajin: à la poursuite des semi humains immortels
Points positifs
  • Une très bonne histoire
  • Beaucoup d'action
Points négatifs
  • L'effet 3D peu être dérangeant
  • Une fin de saison qui arrive trop tôt par rapport au fil de l'histoire
8.5Oppressant
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Google+
%d blogueurs aiment cette page :