Tout le monde connaît l’histoire de ce scientifique qui donne vie à une créature « humaine », afin d’assouvir ses désirs de connaissances. Le film Docteur Frankenstein, fraîchement sorti au cinéma, nous propose une toute nouvelle version de ce mythe, qui pourrait bien vous surprendre.

L’introduction de ce film nous montre d’entrée de jeu, que Paul Mc Guigan voulait réinventer l’histoire de Frankenstein. En effet les premières scènes nous transporte en plein milieu d’une troupe de cirque, se représentant à Londres. C’est à ce moment que nous faisons connaissance avec un de nos personnages principaux. Incarné par Daniel Radcliffe, cet « homme » au physique ingrat, est la bête de foire de cette compagnie de cirque. Dénigré par l’humanité entière, il se passionne pour la médecine et démontre très rapidement ces talents de diagnosticien. Interpelé par cette étrange personne, James McAvoy alias Victor Frankenstein va tout faire pour récupérer ce précieux élément, quitte à semer la zizanie dans les rues de Londres. Le tout nouveau protégé portant désormais le nom d’Igor Straussman, va vite frankenstein2assimiler les codes à adopter en société et faire ses preuves auprès de son mentor. Le rôle de Daniel Radcliffe donne une vision nouvelle au légendaire Frankenstein car dorénavant, les deux comparses vont œuvrer ensemble pour développer des expériences scientifiques des plus étonnantes.

Apprenant à s’apprivoiser l’un l’autre, les deux hommes vont reprendre une expérience du Docteur, qui jusque là n’a pas aboutit comme il le souhaitait. Consistant à donner vie à un être déjà mort, Victor missionne Igor pour récupérer des organes animaux, afin de reconstituer un être vivant de toute pièce. Assemblant petit à petit la « bête », cette étape de leur processus de recherche nous livre des scènes morbides, voire parfois dérangeantes. En effet, voir des morceaux de foie, des éviscérations ou autre peut parfois nous coller la nausée, mais voir ces images crues et gores donnent un aspect paradoxalement réaliste à ses expériences. Cependant ce sentiment reste contradictoire, lorsqu’on aperçoit l’apparence de leur création. Cette chose tentant defrankenstein représenter un animal,  possède un côté futuriste qui la rend presque irréelle. De plus, lorsque Frankenstein donne vie à sa créature par le biais de l’électricité, la mise en scène de cette démonstration nous plonge dans un monde fascinant, bien au delà de toute réalité.

Mais l’expérience tournant vite à la catastrophe, Igor commence à douter des motivations de Frankenstein. Celui-ci en veut toujours plus et décide de se lancer dans un projet incroyablement ambitieux: donner vie à un être humain conçu par ses soins. Igor Straussman se sentant menacé par les idées délirantes du Docteur et la pression policière qui plane sur leurs têtes, décide de se retirer. Victor, ne voulant pas abandonné ses recherches reçoit le soutien d’un riche héritier intéressé par de telles expériences. Il  veillera financièrement au bon déroulement de l’œuvre de Frankenstein et assurera la confidentialité de cette étude. Igor, s’inquiétant de l’attitude de Victor, va tenter l’impossible pour retrouver son ami et l’empêcher de mener à bien son expérience.

frankenstein4Sous ses airs de savant fou, Frankenstein à ses raisons de vouloir créer un humain à partir de la mort. En effet Straussman découvre que le frère de Victor est mort très jeune, alors que les deux enfants étaient ensemble. Le Docteur rongé par les remords, veut tout faire pour se convaincre qu’il est possible de racheter son pardon et de faire revivre l’âme de son frère à travers cette créature. La tournure que prend l’histoire nous rappelle qu’au delà de la folie de Frankenstein, se cache un homme profondément blessé par son passé. La scène finale du film ramène néanmoins le Docteur à la réalité, puisqu’il découvre que son tout nouvel humain est dépourvu de pensée et de tout autre sentiment. Igor ayant réussi à pénétrer dans le laboratoire secret de Victor, va aider son ami à faire face à la menace de sa toute dernière expérience. L’ensemble du film assez bon jusque là, tombe soudainement à plat. La fin ne s’attarde pas sur les détails et va droit à l’essentiel, quitte à laisser tout suspens disparaître. Dommage, ça commençait si bien.

Bien que la fin du film soit littéralement bâclée, elle suggère qu’un deuxième chapitre devrait se faire prochainement. Espérons que celui-ci nous proposera une meilleure fin ;).

Docteur Frankenstein: les origines du mal
Points positifs
  • L'introduction d'Igor Straussman dans l'histoire
  • De très bons effets spéciaux
  • Un bon casting
Points négatifs
  • La fin du film est médiocre
  • Une histoire d'amour un peu confuse et obsolète
  • L'histoire n'est pas assez poussée et détaillée
7.5Fascinant
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Google+
%d blogueurs aiment cette page :